Restitution de la soirée sur la vie quotidienne du jeudi 09/04

  • Voici les échanges de l’atelier du jeudi 09 avril appelé « La vie quotidienne dans le quartier»

Ce compte-rendu n’est pas figé! N’hésitez pas à réagir et commenter: toutes les remarques, idées et propositions seront prises en compte, au même titre que les paroles collectées lors des ateliers.

Nombre de participants: 18

  1. Temps 1: les sujets de la vie quotidienne qui devraient être traités ont été repérés, organisés autour de 2 idées: “je me sens bien dans mon quartier grâce à…” et “ Ce qui pourrait être amélioré dans mon quartier”. Les sujets sont classés selon le nombre de fois évoqué par les participants: du plus au moins évoqué

Je me sens bien dans mon quartier grâce… :

  • Au cadre de vie (8 fois)
    • Le parc « qui doit être valorisé » (6)
    • L’équilibre entre espaces verts, bétons, parc (1)
    • L’absence de voitures (1)
  • Au tramway (4 fois)
  • Au vivre ensemble (7 fois)
    • L’esprit de solidarité des habitants, la convivialité, le lien social (notamment dans les coursives) (3)
    • La mixité des personnes (culturelles entre autres) (4)
  • A la qualité des appartements (4 fois)
  • Aux nombreux équipements, associations, les animations (3 fois)
  • Au marché (1 fois)

Ce qui pourrait être amélioré dans mon quartier :

  • Commerces (9 fois)
    • Plus de commerces, plus diversifiés, bars ouverts en soirée (8)
      • Par exemple : ateliers de coutures, repassage, épicerie charcuterie, légumes
    • Déplacer les commerces et la Place du Marché (1)
  • Vivre ensemble / vie associative (8 fois)
    • Plus de mixité, le « vivre ensemble » (3)
    • Plus de lieux d’échanges, ouvert à tous (2)
      • En particulier pour les personnes âgées (2)
    • Association s’occupant des personnes âgées (1)
  • Espaces publics (6 fois)
    • Plus de stationnements (1)
    • Problèmes de stationnement devant les bornes (1)
    • Supprimer les commerces qui débordent sur l’espace public (1)
    • Améliorer l’accessibilité des accès aux immeubles à la Bruyère pour les personnes âgées (2)
    • Diminuer le bruit sur la place du marché la nuit (1)
  • La propreté (5 fois)
    • La propreté en bas des immeubles (3)
      • « Une propreté constante des espaces publics par les habitants »
    • L’entretien des équipements (2)
      • Ecole, espace 600, gymnase …
  • Logements (2 fois)
    • Boites aux lettres (1)
    • Plus de logements adaptés aux personnes âgées (1)
  • Sécurité / incivilités (2 fois)
    • Sécurité sur l’espace public (1)
    • Les incivilités (1)
  • Les services: plus d’équipements pour les jeunes (1 fois)

A l’issue de ce premier temps, il est ressorti que les commerces étaient un sujet qu’il fallait traiter pour le reste du temps de l’atelier. Il est aussi à noter que les résultats des questionnaires remplis pendant l’après-midi de cette journée sur la vie quotidienne n’ont pas fait particulièrement ressortir ce sujet.

 

  1. Temps 2: Les commerces

Cette deuxième partie s’est déroulée sous forme de débat et échanges entre les habitants. Les services de la ville ont apporté des informations complémentaires quand les participants le demandaient.

La situation actuelle des commerces de proximité

Les commerçants actuels tiennent à rester sur le quartier, mais au prix de gros efforts (“survie”) dans un contexte difficile:

  • Ils manquent de visibilité et d’accessibilité
  • Ils souffrent de l’image négative du quartier
  • Il existe un effet vicieux: le peu de commerces attire moins les clients, et peu de clients n’attire pas les commerces. L’insécurité actuelle (jets de pierre…) attire encore moins les clients
  • Il ne passe presque personne, que des fidèles avec peu de pouvoir d’achat

Objectifs partagés:

    • Il faut ouvrir le quartier et donner plus de visibilité aux commerces
    • Il faut donner envie aux personnes de rentrer dans le quartier et de fréquenter la place du marché

Inquiétudes des commerçants actuels:

  • il y a une grosse incertitude pour les commerces du marché qui “survivent” sur la place du marché, tout en voulant rester dans le quartier
  • il reste 5-6 commerces place de l’Arlequin qui paient “3 fois plus cher” (dixit un commerçant) le local que les autres parce que le propriétaire est privé

Retours sur le choix de maintenir les commerces et de démolir partiellement autour de la place de marché

Rappel de l’option choisie:

  • La nouvelle municipalité a décidé de ne pas transférer les commerces actuels au rez-de-chaussée des silos mais d’y installer la police et un pôle santé en prolongement de la clinique du Mail
  • Les commerces autour du marché et le marché lui-même sont conservés. Fin 2016, le projet ANRU 1 prévoit que certains locaux commerciaux entre les n°100 et 120 soient démolis pour créer des cages d’ascenseur, reconfigurer la rue de l’Arlequin et ouvrir sur la place du marché. Les commerces actuels de la place seront donc impactés mais pas tout de suite.
  • Il est prévu de recréer des locaux pour la suite. La place du marché peut être imaginée comme une place de village, les habitants ont libre cours pour imaginer la suite. Une concertation avec les commerçants de la place du marché est prévue une fois que la nouvelle équipe pluridisciplinaire (programmiste, architecte, concertation…) sera choisie à l’automne prochain.
  • Attention: la phase opérationnelle du PNRU2 commencera d’ici 5 ans, ce qui est très long pour un commerce. C’est pourquoi tout transfert de commerces sera indemnisé.

Précisions importantes rappelées par la ville:

  • La ville a la maîtrise foncière sur la majorité des locaux et que le relogement des commerces pourra être étudié cas par cas

Autre information: le plan de circulation rue Druot n’est pas acté

Réactions/plaintes d’un commerçant:

  • Sur la relation avec la municipalité: il n’a pas été reçu par la mairie (ainsi que d’autres jeunes), aussi il a été obligé de se tourner vers le privé. La nouvelle municipalité n’est pas à l’écoute, elle impose les choses
  • Sur la diversité des commerces: La ville a freiné le développement de commerces dits communautaires, alors que le quartier a besoin d’animation pour casser son image négative et attirer les gens qui ont peur
  • Sur l’option choisie:
    • Incompréhension du refus de l’ancien projet politique qui était plus adapté selon lui
    • Il faudrait plutôt tourner les commerces vers le tramway pour donner plus de visibilité et déplacer le marché sur la place centrale, qui accueille déjà des commerces, serait préférable
    • La mairie a dit que l’on va casser et donc déménager. La place du marché sera sans eux alors qu’ils se démènent pour que chacun trouve ce qu’il veut. De plus quand une démolition est annoncée les reventes sont difficiles

Points de débats entre habitants:

  • La question de l’acceptation des personnes extérieures au quartier
    • Problème: les personnes extérieures au quartier ne sont pas acceptées
    • Si un commerçant propose que les commerçants viennent du quartier (sinon ils ne sont pas acceptés par les jeunes), la majorité des participants pensent que cela irait contre l’objectif d’ouvrir le quartier
  • La question de la diversité des commerces
    • Une habitante s’est plainte de ne pas pouvoir trouver de charcuterie (porc) dans le quartier
    • La ville a rappelé que l’objectif est de créer une diversité maximale qui répond aux besoins, y compris communautaires. Elle ne peut pas influencer sur la nature et la qualité des commerces. Elle peut choisir le premier entrant mais n’a aucun pouvoir lors de reventes / relocations

Les propositions faites sur la méthode de travail à adopter pour réfléchir sur les commerces:

  • Penser les commerces à l’échelle inter-quartiers
    • Constat: la situation actuelle des commerces est la conséquence de décisions d’urbanisme prises il y a 30 ans. Aujourd’hui faire ses courses à proximité est devenu un acte militant, dans un contexte de jeu de concurrence sur lequel la ville n’a pas de pouvoir
    • Proposition: il faut que les commerces de Villeneuve, Village Olympique et Musset se regroupent, se rendent plus visibles, et qu’il y ait plus de circulation
    • Remarque habitante: il est aussi important de considérer la zone de chalandise.
  • Associer les habitants (experts d’usage) à la réflexion et aux études annoncées

Les propositions de projet:

  • Occuper temporairement les locaux inoccupés par des commerces
    • Rappel de la ville: impossible car la démolition est déjà actée pour fin 2016
  • Déplacer le kiosque de 250 m pour contribuer à changer l’image du quartier, le silo étant prévu pour être démoli
    • Remarques:
      • déplacer le kiosque c’est déplacer la zone d’insécurité
      • la passerelle est sécurisée ce qui est pratique pour accéder au kiosque
      • déplacer de 250m c’est beaucoup pour les personnes âgées
  • Implanter une nouvelle boulangerie: il existe un besoin et des locaux sont vides
    • Remarque de la ville: aucun boulanger ne veut venir car il y a trop de concurrence. Les solutions alternatives sont un point chaud ou une boulangerie proposant des baguettes de qualité (mais ce sera cher)

  • Développer des services à la personne. La proximité est importante et peut être travaillée de différentes manières
    • la livraison à domicile (Toupargel par ex.). Limite: c’est cher
    • un service d’aide au quotidien entre jeunes et personnes âgées (cf Mistral), ce qui répondrait aux besoins des jeunes (se sentir utile) et des personnes âgées (besoin d’aide). Cela pourrait passer par le service civique.
  • Singulariser le marché, le rendre atypique pour attirer les gens (par une labellisation par ex.)
  • Inventer un commerce multiservices pour tous (“épicerie pour tous”), de dépannage
    • Remarque habitant: il existe un commerce de ce type à Paul Eluard
  • Mettre à disposition des outils d’accompagnement à la gestion des entreprises
    • Réponse de la ville: ces outils organisés par la ville et la Métro existent déjà pour l’accompagnement pré et post-création
  • Créer des locaux d’activité
    • Constat: les actifs ne viennent pas sur la place
    • Proposition 1: créer des locaux d’activité supplémentaires pour attirer les actifs
      • Réponse ville: il faut rappeler que la Villeneuve est le 2è pôle d’emploi de Grenoble (Zone Franche Urbaine, 4500 salariés) accueille plus de 100 000 m² de locaux d’activités. Cependant ces potentiels clients ne sont pas captés par la Villeneuve parce qu’ils ne connaissent pas le quartier
    • Proposition 2: créer des locaux d’activité dans l’existant

Autre proposition: changer les mentalités

  • Constat: le quartier est fermé: les gens de quartier ont une identité propre, il y a de l’insécurité, de la pauvreté et les médias véhiculent une image négative du quartier. il faut d’abord changer les mentalités avant de changer le cadre urbain
  • Remarque habitants: ce n’est pas possible!

Réactions habitantes sur la semaine de la co-construction

  • Les participants ont émis des interrogations sur la lisibilité du processus de participation. Ils sont confus entre les communications parallèles faites sur la semaine de la co-construction, par la ville d’une part, et par les Ateliers Populaires d’Urbanisme (APU) d’autre part.
  • Plusieurs personnes se sont exprimées devant une approbation générale tacite. Elles ont critiqué la place prépondérante des APU dans le débat public, leur tendance à monopoliser la parole au détriment des autres habitants et à se présenter comme les représentants de l’ensemble des habitants du quartier.

4 commentaires

  1. j’étais à cette rencontre et je ne suis pas d’accord avec la phrase « Plusieurs personnes se sont exprimées devant une approbation générale tacite.  » Personnellement j’ai rappelé que la semaine de co-construction est au départ une initiative des APU. Je pense également que les APU ne sont certes pas tout le monde mais que chacun est libre d’y venir et de s’exprimer. A la sortie de la réunion j’ai vérifié le fondement et surtout le non fondement de certaines critiques à l’encontre des APU. Je trouve regrettable autant d’animosité au lieu de chercher à construire ensemble, avec nos différences.

    J'aime

  2. Le débat sur l’APU ne concerne pas la vie quotidienne (encore que…).
    Pour la modification de ce compte rendu c’est la formule « approbation générale tacite » qu’il faut peut être enlevé, et déplacer la remarque sur les APU, dans la partie « démocratie »…

    Quoi que tu fasses, il y a des gens qui ne font que critiquer…Merci à tous les membres des APU qui se mobilisant à fond pour cette semaine. Bravo !

    J'aime

  3. A ce sujet, voir l’article issu du Crieur de la Villeneuve : « Toutefois, si Planning et les Ateliers populaires d’urbanisme ont fait l’objet de critiques (notamment leur trop grande place dans les débats), il n’y a pas eu d’« approbation générale tacite » sur ces critiques, malgré ce que mentionne le compte-rendu écrit par Attitudes urbaines. »

    J'aime

  4. Extrait de l’atelier du 30 Janvier concernant la place du marché
    dans le cadre de la mobilisation Janvier-Février 2015

    A. Élargissement du marché

    Le groupe sur l’élargissement du marché s’est interrogé sur les possibilités qui existe pour une extension du marché. Trois directions ont été envisagés :
    -vers le lac, pour renforcer le lien avec les Baladins
    -vers le Tram Arlequin au niveau de l’espace entre la crique sud et la crique centrale, en profitant notamment de l’accès du tram et en utilisant certaines galeries au niveau du 130
    -vers la crique centrale en rendant les commerces traversants.

    Plusieurs autres propositions ont été formulé. L’extension du marché n’est pas qu’une question d’aménagement physique. Il s’agit également d’améliorer la communication et la visibilité symbolique. Un effort doit être réalisé sur la signalisation, la création de support tel que des petits sacs en tissu, la création d’un logo et de plaquette de communication donnant des informations sur la diversité des produits. Il s’agit de faire parler du marché de l’Arlequin auprès des habitants des quartiers autour.

    B. Maintien du marché et développement

    Ce groupe principalement composé de personnes convaincues de la nécessité de maintenir la place du marché à son emplacement actuel, à formulé de nouvelles propositions :

    – création d’un magasin d’alimentation avec la possibilité de livraison pour des personnes âgées ou personnes en difficultés. Ce pourrait être un lieu de dépôt pour des producteurs locaux. Il s’agit de pouvoir concurrencer Simply ou Carrefour.
    -faire connaître la place du marché en organisant des fêtes, et en proposant des marchés spécifiques (sur tel type de produit que l’on ne trouve pas ailleurs).
    -créer de nouveaux commerces tel qu’une laverie, un atelier vélo…

    Pour information, les commerçants du jeudi après midi chercher à développer une allée alimentaire le jeudi après midi.

    C. Autres perspectives

    Ce groupe a réfléchit à de nouvelles perspectives pour la place du marché. Il a été proposé de faire revenir des commerces « traditionnels » et de travailler sur le soutien au pôle développement durable de la Régie de Quartier .

    Il s’agit par exemple d’intensifier le travail du Pêle-Mêle, des ateliers d’auto-rénovation, de créer une épicerie solidaire…

    Cet atelier a été l’occasion pour certains participants de « faire un pas » en direction d’autres habitants qui ont des positions et des intérêts différents. C’est positif ! Un travail de croisement entre les résultats de cet atelier et celui sur la crique centrale est à faire.

    Pour poursuivre, cette dynamique, deux personnes ont été désignées pour participer au rendez vous avec la municipalité à l’issue du cycle de mobilisation (Kader, commerçant et Brigitte, habitante). Il a également été proposé d’organiser un nouvel atelier lors de la semaine de coproduction. Enfin, il semble qu’il existe une nouvelle étude en cours réalisé par un bureau d’étude. Nous espérons que cette étude se fera en lien avec les habitants et commerçants et prendre en compte les premières pistes de cet atelier.

    (source : http://assoplanning.org/?q=node/46)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s