Restitution de l’atelier aux Géants – Baladins du mardi 14/04

Voici l’ensemble des échanges de la journée du mardi 14 avril sur les Géants.

Ce compte-rendu n’est pas figé! N’hésitez pas à réagir et commenter: toutes les remarques, idées et propositions seront prises en compte, au même titre que les paroles collectées lors des ateliers.

Nombre de participants:

17 personnes à la table ronde, environ 80 personnes mobilisées sur la place des Géants

 

Le projet PNRU : principes et gouvernance

  • Le sentiment est partagé que le quartier est secondaire par rapport au secteur de l’Arlequin. «Est-ce que la place intéresse vraiment ? »
  • Il y a un enjeu fort à clarifier la suite du projet et les moments de concertation. Les habitants craignent le risque d’être éloignés des prises de décisions. Ils « exigent » que leur parole soit prise en compte.
  • Questions posées par les habitants sur le budget mobilisé pour le projet :
    • Y aura-t-il un budget unique à l’échelle du quartier, ou les enveloppes financières seront définies par quartier ?
    • Comment les habitants seront-ils associés sur les choix budgétaires ?

Le volet social du projet

  • Pour les habitants les problèmes sociaux sont prioritaires par rapport aux enjeux d’amélioration du quartier. Ils pointent particulièrement les problèmes de scolarité et de chômage
  • Le projet doit à la fois travailler sur le bâti (notamment, refonte des façades et rénovation thermique), ET intégrer les questions sociales

Débat autour de la question des charges liées aux logements:

  • Proposition: mobiliser une partie du budget de l’ANRU pour prendre en charge une partie des loyers pour les personnes les plus précaires
    • Remarques habitantes:
      • Certains remarquent que cela ne fait pas partie de la mission couverte par les moyens de l’ANRU
      • Un habitant rappelle une expérience de projet dans le cadre de l’ANRU, où une partie du budget mobilisable avait été destinée à la réduction des loyers des logements. Cela pourrait être une action qui va vers la direction de la proposition.
      • D’autres habitants rebondissent en disant qu’il s’agit bien de solutions temporaires, et ne permet pas de répondre à ce problème de manière durable

Agir pour l’emploi

  • Le quartier est touché par une forte présence de jeunes sans emploi (et par le vieillissement). Pour cela le projet doit être l’occasion pour réfléchir à une stratégie renforcée pour accompagner la résolution de ce problème.
  • Il est demandé de renforcer les moyens mis à disposition pour l’accompagnement à l’emploi. Il est proposé par exemple :
    • Modifier la communication sur l’accompagnement à l’emploi : dans la communication actuelle il est stipulé que des rendez-vous au Patio sont possibles pour déposer son CV (un mercredi par mois), ce qui peut repousser ceux qui ne se sentent pas confiants par rapport à leur qualification. Il faudrait plutôt inviter les personnes à se présenter, même sans CV, pour les accompagner à la fois à construire leur CV et à se préparer aux entretiens d’embauche
    • Proposer des formations pour des emplois qualitatifs (enjeu de qualifier les CV) et dans de secteurs non sujet à la crise. Les pistes évoquées sont: les métiers liés à l’innovation et aux nouvelles filières économiques, l’agriculture, l’écologie…
    • Mener une réflexion autour des emplois liés au tourisme, notamment par rapport au potentiel des massifs montagneux autour de Grenoble
    • Mettre en place des stages dans le secteur agricole pour faire sortir les jeunes du quartier, les responsabiliser et les immerger dans un autre environnement
  • A noter: pendant la réunion un habitant du quartier a annoncé qu’à partir de septembre, il se rendra disponible pour garantir deux permanences par mois à la MDH Les Baladins afin d’accompagner les jeunes dans leurs démarche d’accès à l’emploi.

Agir à partir des liens sociaux

  • Développer les projets autour des échanges intergénérationnels.
  • Renforcer les moyens humains (éducateurs, animateurs) dans le secteur, notamment en termes d’accompagnement pour les jeunes.
  • Mettre en place des actions favorisant la convivialité. Les habitants remarquent l’importance du lien social entre les habitants. Il est proposé par exemple d’aménager des parcelles disponibles en espaces de jardinage partagés, qui permettent la rencontre et l’échange à partir de la nature et l’environnement

Services et animation pour la place et le quartier

  • Redonner à la place des Géants son rôle de polarité de vie conviviale. Aujourd’hui sur la place on assiste à la fermeture de commerces, ce qui pose des problèmes d’animation de l’espace public (« Heureusement il y a la MDH qui apporte de la convivialité! »). Cela doit être mis en perspective avec le vieillissement de la population des années à venir ;  « si les commerces ferment, dans 5 ans ça sera le désert ici… ».
  • Le devenir de la place pose plusieurs questions :
    • Quel calendrier pour le déplacement du Centre médical à l’intérieur du quartier (vers le bâtiment à côté à la MDH Les Baladins)? Cela a été plusieurs fois annoncé, mais il n’a pas encore été réalisé
    • Quel devenir pour les locaux vacants suite au déplacement du Centre médical?
      • Faut-il détruire le bâtiment ?
      • Ou bien y accueillir des autres activités, peut être mixtes, pour redynamiser le quartier ? Si une action privée n’est pas envisageable, est-il possible d’utiliser ces espaces pour des services portés par la collectivité ? Un habitant souligne l’importance que la collectivité porte sur le quartier des Géants une action volontariste pour défendre la place.
        • Proposition: créer un équipement structurant, comme par exemple une « maison thématique autour de la diversité »
    • Les habitants demandent de faire un nouveau diagnostic autour du potentiel commercial du quartier.
  • Concernant le problème des colis non livrés dans le quartier, la Poste explique qu’il s’agit d’un problème lié l’absence de lieux adaptés pour les déposer. Deux possibilités à l’étude :
    • Implanter un point de retrait des colis dans un commerce sur la place (possibilité en cours d’étude par le propriétaire de l’activité et la Poste)
    • Implanter un point de retrait des colis dans la MDH des Baladins.
    • De manière générale, la ville préfère la première possibilité afin de soutenir l’activité commerciale sur la place. Si cette solution ne pourra être mise à en œuvre, le point de retrait sera organisé sur la MDH.

Le Parc Jean Verlhac et les espaces ouverts

  • Mettre en valeur le parc qui est un lieu structurant du secteur: le prolonger au-delà des immeubles en frange du quartier pour le décloisonner et réorganiser ses points d’accès (actuellement peu lisibles depuis l’extérieur du quartier).
    • A noter: il est souligné que le décloisonnement du parc doit se faire par le renforcement des liaisons douces (piéton, vélo), et que cette proposition n’envisage pas la création d’une desserte pour voitures.
    • Remarques habitantes: Un habitant craint que dans le temps cet espace perde son identité d’espace naturel et ouvert (notamment par rapport à la présence de plus en plus forte des clôtures). Il évoque ainsi son inquiétude par rapport à l’impact de la réorganisation des parcours pour les camionnettes utilisées pour l’entretien du parc. D’autres habitants mitigent cette inquiétude ; à leur avis, le projet tel que formulé ne viendra pas dénaturer l’ambiance du parc.
  • Intervenir sur les friches et les terrains non utilisés avec des aménagements végétaux (blé, prairie avec des fleurs) permettant de valoriser l’image du quartier à court terme, sans avoir à attendre la mise en œuvre du projet global.

Le Collège des Saules

  • Le Collège des Saules est actuellement inoccupé et aucune information n’est fournie pour le moment quant à son devenir
    • Point d’alerte: les habitants expriment la peur qu’il devienne un lieu de squat ou un bidonville (« S’il y aura un projet, cela ne se fera que dans 7-10 ans ! »). Ils souhaitent avoir rapidement des réponses de la part du Conseil départemental sur le futur du bâtiment et du site.
  • La réutilisation du bâtiment pourrait s’accompagner d’une réflexion autour de la mixité fonctionnelle : il faut sortir du principe d’urbanisme par zone (qui est à la base du projet d’origine), et aller vers un mélange de fonctions. Cela permettrait ainsi d’animer le quartier et élargir la zone de chalandise pour les commerces.
  • Cet équipement occupe un foncier stratégique, qui permet de tisser les liens vers Eybens, et de manière plus générale, rouvrir le quartier vers l’extérieur pour le décloisonner. Une réflexion devra être menée pour créer une nouvelle entrée de quartier plus valorisante (« aujourd’hui, quand on emprunte le parcours pour se rendre dans le quartier on passe entre le collège inoccupé et le point de collecte des poubelles »).
    • Point d’alerte: s’il existe un vrai enjeu à rouvrir le quartier (ce qui est un principe partagé entre les habitants), cela ne signifie pas d’ouvrir au passage routier, mais de mettre en place des perméabilités douces (piétons, vélos,…).

Améliorer l’aménagement des espaces publics

  • Dans le cadre des ateliers pédagogiques sur l’architecture et l’urbanisme dédiés avec les enfants (financés par la Ville de Grenoble, conçus et animés par l’association Planning et le CAUE 38), certaines pistes de projet ont été évoqués :
    • Mettre en place d’une signalétique accessible aux enfants, aux personnes à mobilité réduite et aux personnes illettrées ;
    • Améliorer l’éclairage de la place, qui pose problème notamment l’hiver.

 

Résultats des post-it – animation sur la place

Environ 80 personnes ont été mobilisées sur l’espace de la place des Géants!

“Ce que j’aime du quartier…”

  • Dans les Géants il n’y a jamais des tags, donc ce n’est pas si mal que ça
  • Quartier calme, agréable, avec des enfants bien
  • C’est un bon quartier, bien vivant et agréable
  • Tout est beau !
  • L’ambiance du quartier
  • Le multiculturalisme
  • L’aspect piétonnier, la possibilité de faire du vélo pour les enfants
  • Parc très beau pour les enfants +
  • Le parc avec la belle verdure
  • Les statues des géants : + + +
  • Les activités de la MDH
  • La MDH : il y a du monde et des activités

“Ce qui ne va pas…”

  • Manque d’un gardien d’immeuble
  • Immeuble 60 géants insalubre (hall, escalier)
  • Si les commerces bougent vers le LIDL, quoi faire des locaux ?
  • Manque des commerces (tabac)
  • Risque de chutes pour les enfants depuis la dalle sur la voix en dessous
  • Toboggan en plein soleil
  • Pas assez de points d’eau sur la place
  • Rien pour les moins de 2 ans
  • Trop de motos et scooters
  • Insécurité pour les enfants à cause du passage des 2 roues à proximité de l’aire de jeux sur la place
  • Manque d’espace d’activités pour les jeunes (gymnase, …)
  • Motos le soir – – –
  • Accès difficile à la place pour les personnes à mobilité réduite
  • Manque de stationnement pour les résidents
  • Pas de mixité dans les logements et les écoles
  • Trop de police
  • C’est l’hôpital psy ici !!!
  • Trop de fumette
  • Géants trop imposants

“Pistes pour l’amélioration du quartier…”

  • Entretenir les couloirs extérieurs et intérieurs des bâtiments
  • Meilleure entretiens des allées
  • On veut des concierges dans chaque montée d’immeuble pour nettoyer les coursives
  • Digi-codes pour les entrées d’immeubles
  • Sécurisation des rez-de-chaussée des immeubles
  • Faire respecter les lieux communs (ascenseurs = pipi)
  • Interdire les jeunes dans les escaliers de secours jusqu’à des heures indues et que les gens, tôt ou tard, parlent à voix basse et non tout haut
  • Ne pas jouer dans les escaliers de secours
  • Repeindre les façades des bâtiments (rénovation)
  • Interdire les scooters sur la place (ils circulent jusqu’à 1h30 du matin) et aux enfants de crier et jouer sur la place au-delà de 22h30
  • Empêcher le passage des motos
  • Lutter contre les squattes
  • Faire que les gens, tard ou tôt, parlent à voix basses et non tout haute
  • Re et redire aux gens de parler à voix basse le soir tard, et que les jeunes ne squattent pas les escaliers ni les montées d’immeuble jusqu’au 2 heures du matin
  • Moins de bruit dans l’espace public à partir de 22h30
  • Mettre les poubelles dans les poubelles, et pas à côté
  • Sécuriser l’aire de jeux des enfants (notamment par rapport à la route empruntée par le bus qui passe en dessous de la dalle
  • Sécuriser les jeux pour les enfants
  • Favoriser les liens de tous sorts entre les habitants (petits commerces, rencontres, échanges, etc., …)
  • Salle de rencontre pour les habitants du quartier
  • Plus d’articulation entre les associations (Allez à la MDH !!!)
  • Attention : la MDH doit rester un lieu de rencontre
  • Pour la discrimination : aimer les uns et les autres, noirs ou blancs
  • Plus d’aménagement pour les petits dans les aires de jeux
  • Plus d’activités pour les enfants
  • Aménager plusieurs parcs de jeux pour les enfants
  • De l’ombre pour l’aire de jeux des enfants
  • Plus de verdure
  • Plus de petits commerces
  • Plus de commerce
  • Il faut à tout prix maintenir le bassin pour les enfants et aménager ses abords
  • Construire une piscine vers les Géants pour tous
  • Construire une salle de jeux
  • Une piscine pour tous à la place des Géants
  • Plus de travail
  • Du travail pour les jeunes
  • Emploi pour les jeunes
  • Utiliser toutes les occasions pour trouver de l’emploi pour les jeunes sans travail
  • Faire travailler les jeunes de 20 à 25 ans pour avoir un boulot plus tard
  • Du travail pour les vieux (moins de 60 ans et plus)
  • Actions pour la jeunesse et l’emploi, notamment faire des liens avec les entreprises
  • Offrir aux jeunes des activités pour les faire sortir, moins de répression
  • Faire le lien avec les centres de formation
  • Lutter contre les discriminations par la formation et l’accès à l’emploi
  • + + + de mixité (!)
  • Dans les piscines, un créneau par semaine pour les filles
  • Avoir un meilleur tri des déchets
  • Rétablir la circulation du bus comme au départ

3 commentaires

  1. Juste une erreur à noter : le collège des saules est encore en fonction à l’heure actuelle; la construction du nouveau collège vient juste de démarrer et la fin des travaux est prévue à l’automne 2016…mais il n’est pas trop pour réfléchir à l’aménagement de cette entrée du quartier bien « misérable » à l’heure actuelle !

    J'aime

  2. Précision apportée par l’antenne mairie du secteur 6 sur les travaux prévus dans le quartier: des travaux de modification du système de collecte des ordures ménagères seront effectués sur l’ensemble de la Villeneuve d’ici la fin de l’année.
    Pour les Géants, plusieurs adresses sont concernées (Les Constellations, Croix du Sud, Ampelopsis, 10 et 30 Géants).
    Les concertations sont toutes en cours voir finalisées.

    J'aime

  3. Commentaire de Michel Saillard,participant à l’atelier, concernant le collège des Saules:
    le compte-rendu donne à penser que le collège des Saules est aujourd’hui inoccupé. Il me semble que les interventions se voulaient prospectives et mettaient en garde sur le devenir d’un bâti inoccupé quand le nouveau collège sera fonctionnel. On connait trop le devenir de “friches” qui perdurent des années … C’est la préoccupation des habitants

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s